17ème congrès international de l'ARIC17-21 juin 2019, Genève

AXE 9

Idéaux et réalités de la promotion de la diversité dans les cursus scolaires et les formations professionnelles
PANEL-SYMPOSIUM N°9.27 Diversité des publics et formations aux métiers du social et de la santé : représentations d’étudiant∙e∙s et pratiques de formateurs et formatrices

[Extrait]
Exercer la profession de travailleur et de travailleuse social∙e, d’ergothérapeute ou de psychologue de nos jours peut s’avérer complexe. D’une part, les professionnel∙le∙s interviennent auprès de personnes de tout âge qui présentent des difficultés variées dans un cadre institutionnel qui répond à des mandats spécifiques. D’autre part, les publics qui fréquentent les institutions du social et de la santé sont de plus en plus hétérogènes, tant aux plans culturel, linguistique que social.

Par la mise en dialogue des actrices et acteurs impliqué∙e∙s dans la recherche et la formation, ce panel-symposium vise à identifier les représentations et les pratiques professionnelles sous-jacentes à l’intervention des étudiant∙e∙s en formation en travail social ou en santé auprès des personnes qu’elles/ils considèrent comme étant porteuses d’une différence, notamment pendant la formation pratique. Il a également pour objectif d’identifier les défis et opportunités que pose, au niveau de la formation, la question de la diversité pour les institutions de formations supérieures et de réfléchir à des pistes pour sensibiliser et accompagner au mieux les étudiant∙e∙s à l’intervention en contexte de diversité lors de leur formation initiale.

Sous la coordination de Alida Gulfi, professeure, HETS – Fribourg.


PANEL-SYMPOSIUM N°9.28 Gros plan sur le rôle de l’école dans la survie des langues minorées et la promotion de la diversité

[Extrait]
Dans le domaine de la didactique des langues, nous évoquons souvent le rôle de l’école dans la survie des langues minorées mais des questions restent d’actualité : pour promouvoir une langue minorée, ne fallait-il pas plutôt veiller sur l’extension de ses domaines d’usage et de se baser sur la volonté populaire que de se limiter à l’école ?

Pour répondre à cette question il faut d’abord réfléchir aux concepts liés à la survie des langues minorées et surtout sur le rôle de l’école dans ce processus de sauvetage. L’objectif est de pouvoir évoquer quelques principes didactiques des langues minorées en partant d’exemples comme l’amazighe, langue minorée promue au Maroc et en Algérie en tant que langue officielle, le corse, langue régionale de France introduite à l’école corse en tant langue co-officielle en Corse, et le romanche, langue officielle régionale en Suisse considérée comme langue officielle au Canton des Grisons et introduite à l’école en tant que tel. Ce panel-symposium a pour objectif de répondre aux questions que soulèvent l’introduction de langues minorées et de langues minoritaires aménagées ou en cours d’aménagement linguistique à l’école : quoi enseigner ?; pourquoi?, qui (enseigner et apprendre) ?, et comment ?.

Sous la coordination de Bouchra El Barkani, chercheure, Institut Royal de la Culture Amazighe, Maroc.


PANEL-SYMPOSIUM N°9.29 Immigration des infirmières-ers et des médecins à diplôme hors UE/AELE : variété des contraintes et des dispositifs d’intégration ; diversité des trajectoires socioprofessionnel

[Extrait]
Ce panel-symposium entend constituer une occasion d’échanges entre des chercheur∙e∙s qui travaillent actuellement sur la problématique de la mobilité internationale des professionnel∙le∙s de santé dans différents contextes nationaux.

L’objectif est d’interroger la diversité des trajectoires socioprofessionnelles et des expériences vécues d’infirmier∙e∙s et de médecins à diplôme hors EU/AELE qui cherchent à s’intégrer sur le marché du travail des pays appartenant à cet espace géopolitique et, plus généralement, la situation des infirmier∙e∙s et des médecins diplômé∙e∙s des pays du Sud ou de l’Europe de l’Est qui tentent de s’insérer dans les pays occidentaux.

Sous la coordination de Jean-Luc Alber, professeur associé HES, Institut de recherche en santé, HES-SO Valais.


PANEL-SYMPOSIUM N°9.30 Les étudiant∙e∙s internationaux dans le réseau universitaire québécois : regards croisés sur les enjeux interactionnels et les expériences interculturelles en contexte universit

[Extrait]
La mobilité étudiante, à travers le monde, a été marquée par une forte augmentation au cours des dernières décennies et, selon les dernières données publiées par l’UNESCO (2016), plus de 4.1 millions de personnes ont étudié à l’international en 2013. Le Québec (Canada) accueille lui aussi un nombre de plus en plus important d’étudiant∙e∙s internationales et internationaux inscrit∙e∙s à différents programmes d’études universitaires.

Ce panel-symposium propose d’explorer les enjeux entourant la mobilité étudiante, notamment ceux liés aux interactions, à la réussite scolaire, à l’interculturalité, à la (re)socialisation et à la communication interculturelle. Tout contributeur et contributrice est invité à proposer des réflexions théoriques et méthodologiques, de même que des résultats de recherches autour de ces enjeux, afin de permettre l’établissement d’un dialogue entre diverses chercheur∙e∙s, régions, contextes, disciplines, etcetera.

Sous la coordination de Caterine Bourassa-Dansereau, professeure, Université du Québec à Montréal, Canada.


PANEL-SYMPOSIUM N°9.31 Représentation du futur professionnel, apprentissages et expériences professionnelles dans des conditions légales et sociales de l'immigration et l'émigration après la révolutio

[Extrait]
Ce panel-symposium propose une articulation entre des réflexions académiques et des résultats d’expériences de terrain de chercheur∙e∙s sur l’émigration et la migration de jeunes de leur pays d’origine vers l’Europe dans des cadres différents à savoir les cursus scolaires et professionnels officiels et clandestins.

Les interventions s’intéresseront à l’émigration, après le printemps arabe, d’étudiant∙e∙s dans le cadre du programme de mobilité ERASMUS qui intègre depuis quelques années plusieurs universités telles que tunisiennes. Le volet de la communication interculturelle et de la mobilité scientifique entre les pays du Sud et ceux du Nord sera mis en valeur dans les contextes de rapport au pouvoir entre le national et l’international (spécialement, les contraintes d’ordre économique et politique).

Sous la coordination de Ghazi Chakroun, Maître de Conférences, FLSHS- Faculté des Lettres et des Sciences Humaines de Sfax, Tunisie.


Contacts des coordinatrices et coordinateurs pour information,
réception de l’appel complet
et soumission :

9.27

9.28

9.29

9.30

9.31

Contact
Haute école de travail social
HES-SO Genève
28, rue Prévost-Martin
1211 Genève

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites.
ok