17ème congrès international de l'ARIC17-21 juin 2019, Genève

PANEL-SYMPOSIUM N°9.28 Gros plan sur le rôle de l’école dans la survie des langues minorées et la promotion de la diversité

[Extrait]
Dans le domaine de la didactique des langues, nous évoquons souvent le rôle de l’école dans la survie des langues minorées mais des questions restent d’actualité : pour promouvoir une langue minorée, ne fallait-il pas plutôt veiller sur l’extension de ses domaines d’usage et de se baser sur la volonté populaire que de se limiter à l’école ?

Pour répondre à cette question il faut d’abord réfléchir aux concepts liés à la survie des langues minorées et surtout sur le rôle de l’école dans ce processus de sauvetage. L’objectif est de pouvoir évoquer quelques principes didactiques des langues minorées en partant d’exemples comme l’amazighe, langue minorée promue au Maroc et en Algérie en tant que langue officielle, le corse, langue régionale de France introduite à l’école corse en tant langue co-officielle en Corse, et le romanche, langue officielle régionale en Suisse considérée comme langue officielle au Canton des Grisons et introduite à l’école en tant que tel. Ce panel-symposium a pour objectif de répondre aux questions que soulèvent l’introduction de langues minorées et de langues minoritaires aménagées ou en cours d’aménagement linguistique à l’école : quoi enseigner ?; pourquoi?, qui (enseigner et apprendre) ?, et comment ?.

Sous la coordination de Bouchra El Barkani, chercheure, Institut Royal de la Culture Amazighe, Maroc.

Contact pour information,
réception de l’appel complet
et soumission :

Contact
Haute école de travail social
HES⁠-⁠SO Genève
28, rue Prévost-Martin
1211 Genève

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites.
Lire les mentions légales ok