17ème congrès international de l'ARIC17-21 juin 2019, Genève

PANEL-SYMPOSIUM N°5.19 Les nouveaux racismes et leurs déclinaisons internationales : éléments déclencheurs, médiatisations, impacts sociaux et stratégies de lutte

[Extrait]
Si la race n’existe pas, le racisme existe et il faut donc s’en préoccuper, si on veut développer des sociétés plus interculturelles et plus inclusives. De nombreux travaux démontrent une remontée de courants racistes, xénophobes, islamophobes, antisémites, homophobes ou anti-immigrant∙e∙s dans divers pays et sociétés en ce début de 21e siècle. Si les groupes visés se transforment et se multiplient avec le temps, les processus de racialisation, de diffusion sociale et de stigmatisation continuent à se développer dans une même logique qui finalement appelle à la haine, à l’ostracisme, au repli identitaire, au rejet de l’altérité, à l’exclusion et à l’intolérance. Le panel-symposium vise à identifier et analyser certains éléments déclencheurs de montée et diffusion de néo-racisme, comme par exemple au Québec ce qui a été appelé la crise des accommodements raisonnables, en France et au Québec, des lois ou des projets de lois visant l’interdiction des signes religieux, ou encore tout dernièrement au Québec aussi, la crise autour d’un spectacle sur l’esclavage joué et monté par des personnes blanches, fortement décrié par une partie de la population noire.

Le panel-symposium vise à réunir des communications tant sur les nouveaux racismes que sur les pratiques qui visent à les éradiquer, et ce, dans divers pays et sociétés, du Nord au Sud, du continent américain à l’Europe.

Sous la coordination de Michèle Vatz Laaroussi, professeure associée, Université de Sherbrooke (Canada) (et al.).

Contact pour information,
réception de l’appel complet
et soumission :

Contact
Haute école de travail social
HES⁠-⁠SO Genève
28, rue Prévost-Martin
1211 Genève

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites.
Lire les mentions légales ok