17ème congrès international de l'ARIC17-21 juin 2019, Genève

PANEL-SYMPOSIUM N°1.12 Racisme et sexisme : système de domination et logiques communes

[Extrait]
Les phénomènes de racisme et de sexisme procèdent de logiques psychosociales communes telles que les processus de catégorisation des informations (pouvant conduire à des stéréotypes), de naturalisation des différences liées au sexe et à la prétendue race et qui relèvent en fait de constructions sociales et les processus de hiérarchisation sociale. Il a été démontré que ces différents processus concourent à la légitimation des inégalités sociales. En effet, les attitudes et comportements racistes et/ou sexistes agissent sur l’identité des individus, sur leur représentation d’eux-mêmes et de leur place au sein de leur groupe d’appartenance (endogroupe) ainsi que sur les rapports de l’endogroupe avec les membres de l’exogroupe, et au final, produisent et maintiennent des rapports de pouvoir.

Ce panel-symposium a pour objectif de mettre en exergue l’importance des rapports de genre dans les relations interculturelles et les expressions religieuses. En effet, l’articulation des luttes féministe et antiraciste est essentielle dans le domaine de l’intervention interculturelle surtout quand les professionnel∙le∙s accompagnent des femmes et des filles issues de la diversité pouvant être victimes de discriminations multiples (liées au sexe, à l’origine, à la religion).

Sous la coordination de Audrey Heine, chercheure, Université libre de Bruxelles, Belgique

Contact pour information,
réception de l’appel complet
et soumission
:

Contact
Haute école de travail social
HES⁠-⁠SO Genève
28, rue Prévost-Martin
1211 Genève

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites.
Lire les mentions légales ok